↑ Retour à Chartes

Imprimer ceci Page

Avenant personnalisé à la Charte de la personne accueillie

EHPAD Saint Michel, Plougourvest

Le 19 mai 2011

Avenant personnalisé à la Charte de la personne accueillie

 

Préambule :

Cet avenant s’inscrit dans une démarche d’évaluation des pratiques professionnelles et plus globalement dans le projet d’établissement, afin de faire évoluer nos pratiques et que cela soit un guide et le garant de l’implication de tous.

Cette démarche, initiée en novembre 2010, a pour finalité d’améliorer notre communication auprès des résidents. Pour se faire, un groupe de travail pluridisciplinaire (médical, encadrement, paramédical, administratif, représentant du CVS) a été créé. Le groupe de travail a conçu des actions d’amélioration, dont la nécessité de personnaliser la charte d’accompagnement.

En effet, certaines personnes vivent au sein de la résidence depuis de nombreuses années et le tutoiement ou le prénom sont parfois employés sans que cela ait fait l’objet d’un réel consensus.

Cet avenant est évolutif et se complètera ou sera modifié en fonction des avancées des groupes de travail sur différentes thématiques et bien entendu selon les attentes des résidents.

Il sera remis en annexe de la charte pour chaque nouveau résident, donné à chaque membre personnel de l’EHPAD et à disposition de tous dans les services.

 

Annexe Chapitre XII, Respect de la dignité ; Vouvoiement-Nom

Et Chapitre II, Droit à un accompagnement adapté

– Les nouveaux résidents sont vouvoyés de façon systématique dès leur arrivée.

– Les nouveaux embauchés vouvoient systématiquement tous les résidents.

– La demande de tutoiement reste exclusivement à l’initiative du résident.

– Si une personne signifie sa volonté d’être tutoyée ou appelée par son prénom, en aviser ses proches. Chaque membre du personnel se réserve le droit de ne pas accéder à une telle requête et explicitera sa décision.

– Si un résident présentant une déficience ou une démence demande à être nommé par son prénom ou à être tutoyé, il s’avère nécessaire de demander l’avis de la famille et d’en étudier la pertinence en réunion d’équipe pluridisciplinaire.

– Quand un résident présentant une démence semble ne pas « réagir » à son nom de la famille, il est nécessaire de recueillir l’avis de la famille et d’étudier en réunion d’équipe la pertinence d’envisager de le nommer par son prénom.

– Que ce soit pour le tutoiement ou le prénom, cela reste une démarche individuelle et ne peut être généralisé de façon systématique, hormis s’il s’agit d’une décision consensuelle entre l’équipe, les proches et le résident concernant le prénom.

– Tout consentement ou décision doit être inscrit à l’onglet « souhait » du dossier informatisé de chaque résident en précisant l’auteur de l’annotation.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.residence-saint-michel.fr/residence-ehpad-foyer-de-vie-medicalise-alzheimer-plougourvest-landivisiau-brest/le-resident-et-ses-proches/chartes/avenant-personnalise-a-la-charte-de-la-personne-accueillie/